Patrimoine

Historique

La cité médiévale d’Eymet est nichée dans les grottes sinueuses de Dropt, marquant l’entrée sud du Périgord. Il occupe un emplacement privilégié et est occupé depuis la nuit des temps, comme en témoignent d’importants vestiges.

L’histoire d’Eymet

Le château de la Bastide-Emmett a été fondé le 28 juin 1270 par Alphonse de Poitiers, le frère du comte de Toulouse et de Saint-Louis, et a changé de mains plusieurs fois pendant la guerre de Cent Ans jusqu’à l’époque. La bataille de Stillon et de l’empereur d’Aquitaine sous Charles VII en 1453.

Nous nous souviendrons de cette difficile période de bataille du 1er septembre 1377, liée à Frost. Ce jour-là, le lieutenant Jean de Beuil de Bertrand Du Guesclin (lieutenant qui était occupé à assiéger Bergerac) attaqua un puissant contingent anglo-gascon à l’entrée sud d’Eymet; de nombreux ennemis furent Noyé dans le Dropt du “Gua de Roupy” (ou “Trou des Anglais »).

Eymet proposa un plan caractéristique des bêtes du Sud-Ouest: ces «villes nouvelles à l’époque médiévale» furent construites dans la seconde moitié du XIIIe siècle et durèrent plusieurs années. Eymet est lauréat du concours “Plan Bastide” mené par la Région Aquitaine, il a su préserver et développer un témoin important de l’époque médiévale: la place aux belles proportions. Entouré de maisons à arcades …

Les rues et ruelles se croisent à angle droit, où se trouvent de nombreuses maisons à colombages et édifices gothiques. Château-forteresse du XIIIe siècle, vestiges de l’enceinte de la ville construite en 1320 et détruite en 1830.

 

Port et Château

Enfin, le reste du terminal nautique nous rappelle que le Port d’Eymet est un port de petites péniches vers Bordeaux rempli de bois, de vin et de céréales. Les moulins du 14ème siècle ont également prouvé l’importance des activités commerciales au cours des derniers siècles.

Tout en préservant sa riche histoire, Eymet est aujourd’hui devenue un centre économique, commercial et industriel.

En vous baladant au cœur d’Eymet, vous pourrez découvrir des maisons anciennes, des places et arcades, et des ruelles de la Bastille.

Le petit patrimoine de notre région est également très riche. Vous pouvez trouver des églises, des églises romanes, des moulins, des pigeonniers, des toilettes …

Le riche patrimoine d’Eymet possède également un château privé classé monument historique.

Le château de Pouthet est situé à la hauteur principale de la vallée du Dropt et a beaucoup de charme. Sa construction remonte au 18ème siècle, mais elle a été complètement modifiée à la fin du 19ème siècle. Son parc comprend notamment des buis taillés et des allées de cèdres de première classe plantées il y a 150 ans. Sur les coteaux environnants, les buissons seront couverts de fleurs selon la saison. La particularité du potager est que fleurs et légumes de même couleur cohabitent sur la place.

Le site se visite de juillet à septembre, du lundi au samedi. Pour plus d’informations, veuillez contacter de la Source au 05.53.23.81.21.

Trouvé au bord de l’eau

Chaque commune qui compose l’Eiger possède un ou plusieurs «petits» patrimoines oubliés mais pleins de charmes. Ils ont en commun de l’eau… tourelles, fontaines, toilettes, points d’eau, grottes et résurrection, Ruisseaux, lacs, moulins et ponts romains sur Dropt.

Ces témoins sont parfois même à une distance indéfinie. Bien qu’importants ou de taille moyenne, ils méritent toujours l’attention. Ils sont encouragés à marcher au frais pendant l’été chaud et les visiteurs en seront reconnaissants.

Randonnées pédestres ou VTT sur les rives du lac d’Escorúx, le plus grand réservoir colinéaire d’Aquitaine, bénéficie d’un environnement naturel de 120 hectares d’excellente qualité.

Du Périgord, ville natale des cèpes, à la Garonne, la vallée du Dropt s’étend sur 130 kilomètres. Lieux historiques, vignobles, vergers, culture et paysages et bêtes, villes médiévales et villages caractéristiques, manoirs et châteaux, églises et églises romanes apparaissent tour à tour …

Le terroir est largement ouvert! Vous êtes invités à flâner, à découvrir un patrimoine riche et diversifié, à pratiquer des sports de plein air …

Jean Filhol 

Un aventurier eymétois

 

Grâce à ses efforts inlassables, son grand courage et son amour pour ce pays, cela est incompatible avec les paysages charmants de la vallée de la rivière Dort, mais il a découvert l’âme du constructeur, qui a inspiré son enthousiasme. Un village est né pour la première fois.

Peu à peu éliminé la menace de diverses maladies, et utilisé des mains fermes pour s’assurer que la sécurité des hommes et des femmes s’installe. Au début, il y avait un peu de peur, mais face à la possibilité de culture et d’agriculture, cette peur a rapidement disparu. L’expansion générale offerte par cette terre vierge aux États-Unis.

 

Jean Filhol crée une école, puis un temple, et enfin, avec ses talents, il met en place une organisation administrative complète, avec laquelle certains Français coopèrent avec enthousiasme, dont un certain Epinet , Il doit lui transmettre ses convictions.

À la fin du XVIIIe siècle, Jean Filhol décède à l’âge de 60 ans. La soi-disant petite ville de Monroe compte déjà plus de 300 habitants. Nous venons de découvrir des gisements de gaz naturel, et de nombreux Canadiens français sont devenus de nouveaux pionniers, et ils contribuent au développement du gaz naturel.

 

Aujourd’hui, la petite école créée par Jean Filhol est devenue une université avec 9 000 étudiants inscrits. Monroe est devenue un centre de transport très important et une ville en croissance avec une population de plus de 60 000 habitants.

Quand notre aventurier Eymétois est mort à l’âge de 81 ans, il était fier de notre aventurier Eymétois, entouré de l’affection de nombreux descendants de la Louisiane et honoré de reconnaître cette terre. C’est un Américain qui détient fermement ses fonctions et qui se repose pour toujours.

entrée du Château de la Bastide, Eymet